03 21 57 32 43
03 21 57 32 43 (standard)
Mairie de Gonnehem
Place Louis et André Delannoy
62920 Gonnehem
Formulaire de contact
Mairie de Gonnehem
À votre écoute
03 21 57 92 94
03 21 52 88 67
03 21 57 92 93
Localisation

Reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle : Lancement d'une action groupée pour l'aléa retrait gonflement d'argile.

Expert en hydrologie, le SYMSAGEL (Syndicat Mixte pour le Schéma d’Aménagement et la Gestion des Eaux de la Lys) organise la constitution d’un dossier groupé de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour l’aléa “retrait gonflement d’argile” sur le bassin versant de la Lys.

Les particuliers dont le logement a subi des dégradations ou a été fragilisé par le phénomène ont jusqu’au 29 février 2020 pour se faire connaître et bénéficier de la démarche. 

Un dossier groupé complété par des études scientifiques

L’état de catastrophe naturelle sur le bassin versant de la Lys pourrait cette fois bien être déclaré.

Face aux procédures complexes rencontrées par les élus, le SYMSAGEL lance début 2020 une action groupée de demande de reconnaissance de l’aléa retrait gonflement d’argile ouverte à l’ensemble des particuliers victimes du phénomène. Pour en bénéficier, ces derniers doivent avant toute démarche auprès de leur assureur prendre contact avec l’organisme ou leur mairie d’ici le 29 février 2020.

Pour conforter les chances de succès de l’initiative, le SYMSAGEL entend mettre son expertise en hydrologie et sa connaissance du territoire à contribution. De nombreux documents et études scientifiques (relevés hydrométriques, rapports d’analyses géotechniques, cartographies et mesures du mouvement des sols) seront en effet joints au dossier.

Des dégâts occasionnés par le manque d'eau

À ce jour, 31 communes sur les 122 concernées par le phénomène ont adhéré à la constitution du dossier groupé et 260 cas d’habitations sinistrées remontés (dans la majorité des cas, des fissures sur les sols, les murs, les plafonds et parfois même les fondations).

Ces dégâts trouvent leur origine dans le déficit pluviométrique et les épisodes de fortes sécheresses estivales qui ont marqué le bassin versant de la Lys en 2017, 2018 et 2019. La baisse du niveau des nappes phréatiques et la réduction du débit des cours d’eau qui s’en sont suivis ont provoqué l’évaporation et la rétractation des sols argileux sur lesquels des milliers de logements sont construits.

Pour plus d'informations, cette vidéo est pour vous ICI et pour tout autre renseignement, vous pouvez contacter la mairie au 03 21 57 32 43.